Témoignages - Reprise d'entreprise

Ce qu'ils disent de nous pour la réussite de leur projet:

Yves Brachet : repreneur, puis cédant de la société de packaging SATECNO

« L’intervention de Pascal FERRON lors de  mon opération d’acquisition et de cession d’entreprise m’a permis à la fois d’avoir son regard extérieur sur l’activité de la société  et sur la traduction de celle-ci dans les comptes et ce lors de l’achat. Et à la vente, de me confirmer une valorisation intéressante mais aussi responsable pour le repreneur. Egalement, d’avoir un « fer de lance », qui va au front lors des négociations, quand moi, je restais dans la préservation de la relation .

A l’achat, ce regard extérieur permet de ne pas se mentir,  soit sur un enthousiasme excessif, soit sur des points de développement que l’on a pas identifié. Pascal FERRON  permet d’avoir un avis nouveau et objectif qui va confirmer ou remettre en cause des certitudes.

Lors de la cession, Pascal FERRON, m’a permis de contrecarrer les points négatifs que mettait en avant l’acquéreur . Il a pu avoir une position ferme sur certaines exigences que je n’aurais pas pu exprimer directement au risque d’une transition délicate. Dans ce processus de  cession, Pascal FERRON, comme moi, avions à cœur de céder sur la base d’un projet équilibré et responsable pour le repreneur. Cette approche conforte l’acquéreur dans l’absence d’excès du vendeur et de son conseil.

Maintenir un bon climat, constructif mais direct avec le vendeur ou l’acquéreur permet de leurs confirmer que l’entreprise est ou sera tenue, gérée, pilotée.

Les messages parfois raides, passés par Pascal FERRON comme « fer de lance », mais toujours avec diplomatie, ouverture et réalité, m’ont permis de préserver la relation avec vendeur/acheteur dès lors que j’étais le recours ultime après une période de réflexion et/ou concertation.

Il est certain, par contre que le passage du statut de conseil à l’achat et de conseil à la vente, nécessite quelques ajustements indispensables… Et Pascal FERRON a su le faire dans la concertation et l’harmonie avec moi. »

Alain Mandine: repreneur des sociétés industrielles SADITEC et MILESYS

"Trouver un expert comptable c'est simple, on prend le bottin…

Trouver un conseil et expert comptable spécialiste de la reprise, c'est très difficile, […] et pourtant c'est ce que m'a apporté Pascal Ferron. Son cabinet m'a apporté toute l'expertise dont j'avais besoin au moment où j'en avais besoin sur la problématique de la reprise et sur des thèmes bien souvent délicats. Il m'a aidé à faire les bons choix.

Aujourd'hui, il continue d'apporter avec ses collaborateurs toute l'expertise dont j'ai besoin pour gérer les entreprises et faire les meilleurs choix."

                   

Didier Bessard: repreneur de plusieurs sociétés dont récemment le fabricant de machines spécialisées: Pack’R

« Pour la troisième fois en 10 ans, j’ai pu travailler avec Fimecor Baker Tilly et particulièrement Pascal Ferron sur un projet de reprise d’entreprise. Il était important pour moi de mettre toutes les chances de mon côté avec des professionnels de confiance.

Pascal Ferron m’a conseillé dans le processus de reprise et dans la valorisation, le cabinet étant intervenu pour les audits d’acquisition. Grâce à ces conseils et audit, j’ai pu reprendre dans les meilleures conditions l’entreprise Pack’R une pépite industrielle qui conçoit et fabrique des machines de remplissage liquide de produits techniques (visqueux, agressifs ou volatiles). L’entreprise de 100 personnes qui fait 15M€ de CA, dont plus de 80% à l’export, a été reprise à son créateur partant à la retraite le 15 décembre 2015.

Une reprise en douceur pour fédérer le personnel autour d’une ambition de croissance et de renouveau culturel."

Frédéric Landais: repreneur du spécialiste français de trampoline de jardin: KANGUI

"Après une formation d’un mois au CRA, j’ai pu pleinement me lancer dans la recherche active d’une entreprise à reprendre.

Dès le début, j’ai choisi de me faire accompagner par Fimecor Baker Tilly pour obtenir des analyses financières pertinentes des entreprises ciblées, et aussi pour bénéficier du réseau de ce cabinet afin de rencontrer les experts incontournables pour réussir sa reprise d’entreprise : avocats spécialisés du droit des affaires, du droit social, du droit des sociétés,… en France comme à l’international, experts dans la chasse de vos cibles potentielles, courtiers en affacturage, en assurance, sans oublier la possibilité d’assister à des conférences adaptées.

Fimecor Baker Tilly m’a conseillé plus spécialement sur 3 dossiers : deux jusqu’à la lettre d’intention où après analyse des stocks le cabinet m’a permis de déceler une problématique de non provision sur un stock obsolète de plus d’1,5 millions d’euros ou encore une évaluation des investissements nécessaires sur les trois prochaines années qu’entraînaient cette reprise. Sans les conseils avisés des experts de Fimecor Baker Tilly, j’aurai certainement investi à tort dans ces deux entreprises.

La 3ème cible a été cette fois-ci la bonne ! Fimecor Baker Tilly m’a accompagné dans la conception de mon business plan afin de le défendre au mieux devant les banques et les investisseurs, m’a conseillé dans l’optimisation du montage financier de cette reprise, m’a assisté dans la négociation avec les cédants et enfin a réalisé l’audit des deux entreprises reprises en même temps afin de lever les conditions suspensives des banques et des investisseurs.

La recherche d’une entreprise à reprendre est un chemin semé d’embûches et d’obstacles plus ou moins compliqués et, sans bon conseiller, la reprise de votre cible ne pourra se réaliser ! Je ne remercierai jamais assez Fimecor Baker Tilly pour leurs conseils et leur motivation au quotidien pour me soutenir lors de ce périple qui a duré 18 mois et m’a permis de réaliser mon projet de reprise."

Fabrice Saunier: repreneur du spécialiste de la traçabilité des produits de luxe: LAMI industrie

« Avec l'aide de Pascal Ferron, j'ai pu valider l'adéquation entre le potentiel de l'entreprise et ma valeur ajoutée pour la développer, le prix d'achat permettant un financement, et surtout un coaching permanent permettant de convaincre le cédant depuis la LOI jusqu’au closing ».

 

Pascal Hardouin: repreneur du tapissier-décorateur de luxe MAISON Atelier SEIGNEUR

« Ancrée dans mon esprit durant plusieurs années, le projet d’acquisition d’une entreprise artisanale intervenant dans le secteur du luxe m’est apparu évident. Pour ce faire, j’ai très vite compris la nécessité de m’entourer d’une équipe compétente, composée d’experts en qui j’avais une totale confiance; parmi eux, c’est tout naturellement que je me suis adressé à Pascal Ferron/Fimecor Baker Tilly. Celui-ci m’a accompagné dès le début de mes recherches et m’a permis de très vite trier les dossiers qui m’étaient proposés. Il a également contribué à l’amélioration de mes connaissances en matière de milieu bancaire ce qui m’a facilité la tâche en matière de montage de financement et de leviers de négociation. Au bout de quelques mois, il a réalisé l’audit financier pré-closing de la cible, Tapissier Seigneur, en synergie avec l’avocat fiscaliste indispensable pour l’audit social.

J’ai ainsi pu réaliser cette acquisition en sept mois. Très satisfait de cette collaboration... »

 

 

Olivier Marche: repreneur du leader européen de la réparation d'hélices et de régulateurs d'avions TECHNIC AVIATION

"C’est avec plaisir que je peux témoigner de la qualité et de l’efficacité de l’accompagnement de Fimecor Baker Tilly lors de mon processus de reprise de Technic Aviation : Au cours des premiers échanges avec Pascal Ferron j’ai pu valider l’intérêt mais aussi les points de vigilance à investiguer dans le business modèle et la situation de cette PME de 35 salariés et 6m€ de CA. Cette implication de Pascal Ferron m’a encore été précieuse lors de la finalisation de la LOI.

Les équipes de Fimecor Baker Tilly ont ensuite réalisé un travail approfondi lors de l’audit d’acquisition mettant en avant un certain nombre de points qui ont pu être clarifiés au cours des dernières discussions avec le vendeur.

Je n’hésiterai pas à refaire appel à Fimecor Baker Tilly lors d’une prochaine opération de croissance externe !"

Olivier Fontaine : repreneur de la société de conception et de fabrication de produits métalliques: FILAIR

«  j’ai fait la connaissance de Pascal Ferron lors de ma formation à la reprise avec le CRA. Sa vision sur la pratique de la reprise d’entreprises correspondait à l’idée que je m’en faisais et Pascal Ferron a ainsi fortement conforté ma propre démarche. Tout naturellement, pour moi, j’ai sollicité ses conseils pour vérifier mes analyses sur les cibles étudiées et parfois rencontrées. Son professionnalisme et la clarté de ces explications m’ont permis de conclure mon projet dans un délai raisonnable. Nous avons eu à négocier avant et après la LOI des points qui pouvaient être délicats. Ses avis et recommandations à ces moments ont été plus que bienvenus.

Et je suis ravi de cette reprise et de cette expérience avec Pascal Ferron."

 

 

Jean-françois Cabotin: repreneur de la société spécialiste des effets spéciaux scéniques C17 SFX

"J’ai eu le plaisir de me faire accompagner par Pascal Ferron lors de ma recherche d’entreprise. Passionné par la reprise, très expérimenté, Pascal a su me donner des conseils toujours très pragmatiques. Son champ d’expertise ne se limite pas qu’à la valorisation et les mécanismes financier, mais inclus également l’approche psychologique des relations avec les cédants. Et par son dynamisme, il a su me remotiver pendant les temps faibles inhérents au parcours du repreneur."

 

 

Gilles Martineau: repreneur de l'hotel DOUGLAS à la défense:

« La reprise d’entreprise est souvent longue, assez technique et peut être psychologiquement difficile. Pour ces raisons, un accompagnement est à mon sens indispensable.

Heureusement pour moi et pour la société que j’ai racheté, FIMECOR Baker Tilly et notamment son dirigeant ont été très présents lors de ma reprise d’entreprise il y a 7 ans... »

 

Philippe Savajols: repreneur de la société d'aménagement intéreur de bureaux ISOSPACE

« Pascal Ferron et ses équipes m'ont accompagné lors des 2 reprises que j’ai réalisé. Au surplus de leur maitrise technique pointue et rare de ce sport délicat qu’est la valorisation et l’audit d’acquisition d’une PME, j’ai apprécié de pouvoir compter sur leur grande expérience de ce type d’opération. J’ai pu ainsi mettre en perspective les craintes et angoisses qui surgissent inévitablement à chaque stade lors de ce processus, passer au scan de leur expérience mes tactiques de négociation, mes bonnes ou fausses bonnes idées de développement post reprise.

Au-delà des aspects purement liés aux chiffres, les échanges avec Pascal Ferron m’ont permis d’acquérir une plus grande sérénité sur mes projets de reprise ainsi que de balancer plus finement les risques encourus. »

 

 

Yves Guivarch: repreneur de plusieurs sociétés constituant le groupe de tourisme MONDORAMAS

"Comme la majorité de repreneurs, aprés une belle carrière professionnelle dans un secteur en pleine expansion économique, les télécommunications, SAGEM puis Bouygues télécom... j’ai été comblé. j'ai décidé de quitter ce type d’entreprise afin de réorienter ma vie professionnelle en accord avec mes passions, ainsi que mon désir d’exprimer mes propres talents en tant qu’entrepreneur... j’ai un profil d’entrepreneur développeur.

​​Ma solution est évidente, reprendre une entreprise de tourisme ayant atteint sa taille critique et lui apporter un relais de croissance .

La formation que j’ai suivi au CRA fût remarquable et m’apporta deux atouts principaux:

  •         Le premier de me libérer des modes de fonctionnement d’une grande entreprise.
  •         Le second de me donner l’ensemble des outils techniques nécessaires pour piloter la recherche et la reprise d’une entreprise.

Durant 8 mois, j’ai piloté mon approche directe des entreprises du secteur en réalisant un travail d’équipe avec l’aide de Pascal Ferron... : Un millier de sociétés approchées, quarante étudiées et une douzaine auditées, m’ont donné une bonne expertise des différents métiers et business modèles qui constituent le panorama des agents et Tours Opérateurs de voyages.

Etre bien entouré est sûrement une des clefs de succès, Pascal Ferron et le CRA m'ont réapprit a analyser des bilans, monter des BP, prendre du recul pour se projeter dans une reprise réussie, ce fut d'une aide trés importante pour moi... pour la reprise en Mars 2008 de Mondoramas, un TO réceptif basé à Bandol dans le VAR.

Comme me l​'a toujours conseillé Pascal Ferron, voir plus grand c'est mieux, en 2011 j'ai repris Traveltour Grouptour une société qui commercialise et forme un groupement d'hôteliers, 3 salariés pour 1.5 M € de CA.

Quand on veut on peut !

​M​on LBO est bouclé, je suis dans ma 10ème année...si cela tente un de vous appelez moi..."

 

Bernard Bourrin : repreneur de la société de mécanique de précision PMB

"En 2012, j’ai été amené à prendre la décision de reprendre une entreprise. J’avais cette idée en tête depuis déjà plusieurs années, il ne me manquait que l’opportunité ou peut-être la contrainte de devoir le faire, pour passer à l’acte. L’arrivée d’un plan de licenciement dans mon entreprise fut cette opportunité.

Aussitôt décidé, encore fallait-il trouver comment faire. Pour moi, l’aventure a commencé au salon des entrepreneurs de février 2012, au palais des congrès de la porte Maillot à Paris. C’est là que j’ai fait la connaissance du CRA Formation, association dont la finalité est de dispenser des formations à la reprise d’entreprise. En quelques minutes, je me suis inscrit à cette formation, dont le coût, par comparaison avec les coûts traditionnels de formations telles que l’on peut en prodiguer au sein d’une entreprise, est tout à fait accessible à un particulier ayant un projet de reprise....

... Premier intervenant de cette formation, Pascal Ferron. Le personnage me plaît, ses explications sont claires. Dernier intervenant à la fin des 3 semaines, Pascal Ferron pour la clôture de la formation. Pour moi, c’était évident, je souhaitais être accompagné par Pascal. Je lui en parle, et nous convenons d’essayer de travailler ensemble.

Je dis bien essayer, car la reprise d’une PME est avant tout une histoire de relations humaines, à tous les niveaux. Certes il faut s’entendre avec le cédant, mais également avec ses conseils. Car s’entourer de conseils est fondamental. En effet, et je dois dire avec le recul que si cette aventure de décider et finaliser une reprise fut excitante, la finalité n’est pas là. Elle est bien de devenir chef d’entreprise, et non professionnel de la reprise. Il faut donc s’entourer de professionnels, à savoir un expert-comptable et un avocat rompus à cet exercice. Le travail du repreneur doit se limiter à trouver l’entreprise de ses rêves, et définir avec le cédant les modalités principales de la reprise, l’une de ces modalités, certes très importante, mas pas la seule, étant le prix de cession. Les détails peuvent ensuite être réglés par les professionnels que sont les conseils des deux parties.

Une notion très importante que je viens d’introduire ci-dessus est la notion de rêve, trouver l’entreprise de ses rêves. Effectuer une reprise est en effet l’occasion de tout remettre à plat, à commencer par définir ce que l’on veut faire de sa vie à partir de cet instant. Quelles sont les priorités personnelles du repreneur, y compris avec son entourage. Pascal Ferron explique parfaitement cette démarche dans ses présentations, ainsi que dans son livre « Reprendre une entreprise, pourquoi pas moi ? ». Le point de départ doit être de définir ses priorités. On peut ensuite les classer, dans l’ordre qui nous sied, et ainsi définir son projet. Le domaine d’activité de l’entreprise peut en faire partie, ou non. Ensuite seulement, on met en œuvre les techniques de recherche d’entreprise présentées lors de la formation....

... Je me souviens parfaitement de ma première discussion avec Pascal sur son accompagnement. Pascal était tout à fait partant, nous avions eu quelques discussions pendant la formation.

Son premier conseil fut de trouver une première cible, d’en faire ma propre évaluation, d’avoir un premier contact avec le cédant, puis seulement d’aller le voir, avec un dossier déjà travaillé. Ce premier conseil est fondamental. Le projet étant celui du repreneur, il est fondamental de trouver seul et de se faire sa propre idée seul. Les détails ne comptent pas..... Je me souviens de Pascal me disant : « Oui, on peut demander telle somme aux banques ». Il m’a conforté dans la faisabilité de mon projet. Je n’y serais pas allé si j’avais écouté certaines personnes soit disant de bons conseils....Il est très important de conserver à l’esprit que l’accompagnement est pour beaucoup une aide pour se conforter dans ses propres décisions, mais l’acquisition est bien faite par le repreneur. C’est lui qui met son argent dans l’affaire....En ce qui me concerne, les contacts avec les conseils ont finalement été assez peu nombreux, la relation avec mon cédant ayant été très facile, mais toujours très francs, directs, et extrêmement efficaces. Lorsque j’avais deux dossiers entre lesquels choisir, Pascal Ferron a parfaitement compris vers lequel allait ma préférence, mais ne m’a pas influencé. Les choix fondamentaux doivent être effectués par le repreneur. Les accompagnateurs ne sont « que » des experts techniques. L’étude de marché, l’avenir de l’entreprise sont des décisions propres au repreneur, qui doit assumer son projet dans sa totalité....

... Le processus est complexe, mais en suivant les acquis lors de la formation, on évite beaucoup d’écueils, et en s’entourant correctement, par des conseils de confiance avec lesquels le courant passe bien, on s’assure du succès de l’opération.

La suite ? Une reprise qui a bien fonctionné, une entreprise qui se porte bien, et potentiellement d’autres projets de reprise, pour ma part dans le cadre de la croissance de mon entreprise actuelle. J’ai déjà étudié un projet, avec les mêmes conseils, sans donner suite car la cible n’était pas bonne. Évaluation rapide, précise, et conclusion rapide et claire également.

À suivre pour éventuellement d’autres aventures, mais toujours accompagné!"

 

 

Charles Radisson: repreneur de la société de gestion d'accès AXE

« Reprendre une entreprise c’est avant tout s’entourer de professionnels aguerris dans ce domaine. Il faut pouvoir se reposer sur des spécialistes, capable de nous positionner dans les meilleurs conditions au départ de la course.

C’est nécessaire d’établir une relation de confiance avec ses conseils car on se doit de déléguer de nombreuses taches : audit d’acquisition, conseil juridique,  administratif et financier.

La bonne marche et le bon déroulement d’une reprise peut se jouer sur un détail. Il faut avoir le conseil adéquat au bon moment, et c’est pour ca que j’ai apprécié notre travail d’équipe avec Pascal FERRON et ses collaborateurs. Pascal a toujours été disponible et a su me proposer le meilleur montage financier  !!! Tellement bon que lorsque mon cédant en a pris connaissance, heureusement tardivement, il n’était plus si vendeur …"

 

Pierre Coquard: repreneur de 2 imprimeries, INDUSTRIA et LOUYOT

".J’ai repris deux imprimeries parisiennes en 2006….et 10 ans après elles sont toujours là, c’est bon signe ! Cette reprise, je la dois en partie à FIMECOR Baker Tilly pour deux raisons :

  • Pendant ma recherche (1 an), j’ai analysé plusieurs dossiers et étais quasiment prêt à reprendre une entreprise nantaise. J’ai finalement abandonné au dernier moment cette piste (heureusement car elle a déposé son bilan quelques années plus tard).

Durant cette phase pleine d’interrogations et sans certitude « d’aller au bout », Pascal FERRON s’est révélé être un accompagnateur très psychologue.

  • Lorsque j’ai repris ces deux belles sociétés que sont INDUSTRIA et LOUYOT, mon apport représentait …3% de la valorisation. Cette belle histoire a aussi été rendue possible par les précieux conseils de FIMECOR Baker Tilly dans le montage comme dans la négociation.

Sans surprise, FIMECOR Baker Tilly est aujourd’hui notre expert comptable !"

 

       

 

Michel Grunspan: repreneur de la société de distribution et de sécurité informatique EXER DATACOM

« Après plusieurs expériences de cadre dirigeant dans l’industrie informatique à l’international, à 42 ans, j’ai fait les frais d’une réorganisation de la structure Européenne et me suis alors posé les questions classiques : refaire une n’ième fois ce que j’avais déjà fait ou explorer une nouvelle voie et découvrir les joies (et les peines) de la reprise d’entreprise.

M’orientant vers la deuxième voie, je m’inscris à la formation de CRA et découvre non seulement la nécessité de mobiliser une équipe de reprise (avocat et expert-comptable / finance) pour l’éventualité de devoir se positionner rapidement sur un dossier. Au fil des interventions du CRA j’ai découvert en Pascal Ferron un intervenant et expert passionné par l’univers impitoyable, mais aussi passionnant, de la reprise d’entreprise. La suite était écrite…je tombais rapidement sur un dossier « évident » mais pour lequel, arrivant après dix autres lettres d’intention, je devais me positionner en moins d’une semaine (juste avant le 14 juillet 2006).

L'accompagnement de Pascal depuis l’analyse initiale jusqu’à l’audit d’acquisition a été définitivement un appui solide et confortable. Cela fait maintenant 10 ans que l’aventure continue, et chaque fois que j’ai des questions pointues ou de problèmes complexes, je sais que je peux trouver chez lui des réponses fiables mais également créatives. »

 

 

Pascale Tessier-Morin : repreneuse d'ATELIER IMAGES&CIE, société proposant une large gamme de produits faciles à utiliser et à monter pour répondre à toutes demandes de communication visuelle.

« J'ai sollicité Pascal FERRON pour ses conseils, son expertise dans les opérations de M&A et son coaching à la fois dynamique et bienveillant. Son accompagnement me conduit à aborder ma reprise sereinement et à préparer mon développement en confiance.

Quelques exemples de missions témoins :

TYPOLOGIE DESCRIPTION RAPIDE DES MISSIONS
Audit d'acquisition

L’ entreprise G. est à vendre. Mr T. est un candidat à la reprise. Il a déjà sérieusement entamé le processus de négociation avec Mme F., cédante, et vient de signer un engagement de rachat, avec un prix de 3,5 M Euros et des clauses suspensives. 

Il nous demande d’effectuer un audit d’acquisition de la société G et de ses deux filiales en Angleterre et en Italie, avec outre la mission d’audit financier et juridique «classique», une attention particulière portée à l’organisation en place pour lui permettre de mieux orienter sa stratégie de reprise en main de la société pour le jour J. 
Les deux filiales seront audités par les membres de notre réseau localement.

Dès les premiers jours de la mission, nous identifions un obstacle rédhibitoire à l’opération. Elle ne se fera pas. 

C’était il y a 5 ans. Depuis Mr T. a acquis, après audit favorable, une société dans le même secteur d’activité. Cette société a connu une croissance de plus de 70% depuis l’acquisition.

Coaching du parcours de reprise d'entreprises

Mr D. a été cadre dirigeant dans des grands groupes pendant 20 ans.

Disposant de quelques économies, il décide de se lancer dans la reprise d’entreprise, une étape longue, pendant laquelle on se sent généralement seul et qui nécessite d’être encouragé en permanence. Il a pris un abonnement de «coaching» auprès de l’un de nos associés.

Il lui téléphone régulièrement, lui fait part de sa progression, a souvent pris son avis, répète, comme au théâtre ou avant les débats politiques, ses séances de négociation au préalable avec lui, les analyses par la suite, a développé ses arguments de manière différentiée selon les interlocuteurs grâce à quelques séances de travail, a rencontré certains de nos autres clients chefs d’entreprises pour bénéficier de leur expérience.

Aujourd’hui il a repris, en l'espace de 5 ans, plusieurs PMEs de services, formant un groupe consolidé de 150 personnes en région Parisienne, dans d’excellentes conditions (prix optimisé, effet de levier financier important, prise en main rapide, ROI élevé…).

Coaching de dirigeant d'entreprise ou de BU lors du parcours de reprise d'entreprise

Mr T. est un entrepreneur averti. Il a racheté plus de 4 entreprises en l'espace de 7 ans. Aujourd'hui il a l'opportunité d'acquérir une autre entreprise 2 fois plus grosse que son groupe actuel afin d'offrir à ses clients une belle complémentarité de gammes.

Il fait appel à nous afin de négocier au mieux ce rachat sur tous les angles: négociation, valorisation, intégration à son groupe existant, etc...        

Nous lui déléguons nos meilleurs spécialistes dans le but d'optimiser l'opération en évitant tous les risques majeurs.

 

 

 

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top